Superbe mission sur un bateau très agréable que Nico, Lou, Isabelle et Tombo ont rendu encore plus inoubliable.
Que rajouter sur le constat. Juste que le Geyser reste un milieu naturel exceptionnel, une oasis de vie soustrait à la plupart des dégradations humaines à l’exception de la pêche.
Le constat économique de cette exploitation halieutique montre que depuis 1991 et l’expérience de l’Yvalan les ressources diminuent progressivement.
Si pour l’instant la priorité reste à la préservation du lagon de Mayotte, il faudra rapidement réfléchir à une valorisation durable de ce banc somptueux et arrêter de le considérer comme un exutoire à la pression démographique de Mayotte. Les pistes existent, il est temps de les mettre en œuvre.

Menu