Europa est le site le ponte le plus important du Sud Ouest de l’océan Indien avec plusieurs milliers de femelles de tortues vertes Chelonia mydas qui viennent y pondre. Si le pic de ponte est en décembre/janvier, les femelles montent sur les plages toute l’année. Mais c’est Europa comme site d’alimentation pour les immatures qui est le sujet d’étude. Le lagon intérieur et sa mangrove abritent des tortues vertes et imbriquées « Eretmochelys imbricata ». L’objectif est d’étudier les tortues dans cet habitat particulier. Nous devons réaliser des prélèvements de tissus pour analyse génétique sur 30 immatures de « Chelonia mydas » et 10 « Eretmochelys imbricata ». Nous avons fait venir deux canoës pour nos déplacements dans la mangrove.

Ces canôes savéreront particulièrement adaptés en raison de la faible hauteur d’eau dans le lagon, et du marnage important. Chaque bras de mangrove, même les plus étroits seront explorés. Et nos observations dépasseront ce que nous avaient laisser entrevoir nos premières missions dans les années 90.
Les tortues trouvent dans le lagon et notamment dans les chenaux de la mangroves, le gîte et le couvert. La faible profondeur limite les incursions des gros requins, que nous n’observerons qu’en début de mission avec des coefficients de marée importants. Les herbiers de phanérogame (5 espèces ont été observées) permettent aux juvéniles de tortues vertes de se nourrir. Leur nombre est impressionnant.
A u cœur de la mangrove nous découvrirons un réseau hydrologique particulier dans lequel se concentrent les tortues imbriquées. Mais, cela est une autre histoire…

Menu