Surveillance des récifs – REEF CHECK

Missions reef check Misto

Lieu : Les Mitsio

Réalisée en 2011

Mission : REEF CHECK Mitsio

Chef de mission : Jean-Pascal QUOD - ARVAM

Du 12 au 19, cette semaine est réservée pour Jean-Pascal …
Un mois, jour pour jour et Jean-Pascal est de retour avec cette fois ci, une fois n’est pas coutume, une équipe majoritairement féminine. C’est bien sympa d’avoir des filles à bord, surtout des comme celles là … sympas, punchies et bonne vivantes.

12 septembre

A 16h, tout le monde embarque et nous appareillons directement pour Nosy Komba. A l’arrivée sur le mouillage, nous assistons à un magnifique coucher de soleil sur le récif.
Après une partie de « Times up » largement remportée par l’équipe féminine, tout le monde va se coucher. Demain, lever aux aurores…

13 septembre

5 heures du mat, Antsiva s’éveille. Sauf les irréductibles de la cabine avant qui s’accrochent étonnamment au sommeil, et ce malgré les bruits tonitruants de l’ancre et de la pompe hydraulique. Direction Tsarabajina.
5h30 : Jean-Christophe nous pèche un premier tazard, au clair de lune. Magique !
7h30 : le soleil est déjà haut, le tazard coupé en filets dans le frigo et les filles émergent, juste à temps pour voir les dauphins sauter autour du bateau.
Le vent monte et nous mettons les voiles. Nous arrivons vers 10 heures sur le site.
Jean-Pascal part aussitôt à la rencontre de Jean Michel, gérant de l’hôtel, qui va lui indiquer les meilleurs sites pour installer les stations Reef Check.
Dans la foulée, l’équipe fait une première plongée de repérage et découvre une magnifique patate de corail à la pointe des rochers.
Nous levons l’ancre après le déjeuner, afin de bénéficier du vent de l’après midi. Jean-Christophe en profite aussi pour pêcher son deuxième tazard de la journée, troublant ainsi les siesteurs assoupis.
Devant les orgues basaltiques, nous sommes accueillis par une baleine et son baleineau qui passent tranquillement tout à côté du bateau.
Pour la soirée, Lola nous organise un nouveau jeu ou il est question d’espion et de contre-espion.
La nuit est très ventée et les cabines particulièrement bien aérées.

14 septembre

Réveil aux aurores. Le vent souffle fort et nous décidons d’aller sur Ankaréa.
7 h du matin, le vent a encore forci. Nous faisons une première tentative mais nous devons faire demi-tour. Impossible de mouiller et de plonger dans ces conditions sur le site choisi.
Nous revenons au mouillage de Grande Mitsio en espérant que le vent faiblisse.
Le temps pour l’équipe d’aller faire une petite exploration à terre.
A 10 heures, la situation s’est améliorée, le vent reste fort mais gérable.
A peine l’ancre mouillée devant l’île d’Ankaréa, les plongeurs sont à l’eau. Ils reviennent deux heures plus tard après une belle plongée riche, intense et une première station Reef Check.
Après le déjeuner suivi d’une micro sieste, l’équipe repart pour une seconde plongée. C’est l’occasion aussi pour Jean-Christophe de faire son baptême de plongée sous la surveillance de Stéphanie.
17h, retour au mouillage de Marimbe. Le vent souffle toujours autant. La journée fut intense et l’équipe vannée se couche avec les poules. Bien besoin d’une bonne nuit de sommeil !

15 septembre

Ce matin, le vent s’est un peu calmé et nous tentons un départ pour Tsarabajina.
Cette fois ci, c’est Mathieu qui nous ramène le tazard du jour !
L’arrivée sur l’île est aussitôt suivie de l’installation d’une station Reef Check.
Jean-Pascal forme Héléna, jeune femme italienne qui réside 7 mois sur 12 à l’hôtel et qui sera chargée par la suite de suivre la station.
Après le déjeuner, certains décident de grimper en haut du mat, histoire de voir si la mer est plus bleue vu d’en haut …
Malgré un courant très fort qui ne facilite pas le travail, une seconde station Reef Check est installée dans l’après midi.
A 16h, le varatras commence à se lever. L’équipe est invitée à terre pour une visite de l’île et de l »hôtel.
Après le dîner, le vent souffle de plus en plus fort avec une mer formée. A 21h, nous commençons à déraper vers le récif. Impossible de rester là. Nous levons l’ancre et prenons la direction de Nosy Be. A 4 heures du mat’, nous arrivons au mouillage de Sakatia. Dodo !

16 septembre

Jean-Pascal décide d’avancer d’un jour le travail sur Tany Kely et nous appareillons dès le matin pour rejoindre le parc marin.
Après une première prise de contact avec les écogardes, toute l’équipe part en annexe pour effectuer les premières plongées d’exploration tout autour de la petite île. Les plongeurs reviennent enchantée par la richesse et la diversité des fonds.
Après le déjeuner, une seconde plongée est programmée, mais comme d’habitude, elle sera un peu plus mouvementée en raison du vent qui s’est levé.
Dans l’après midi, nous retournons sous voiles au mouillage du cratère.
Ce soir, le punch citron de Nicolas aura vite fait de requinquer les plus fatigués… et finalement, une équipe de filles, ça tient très bien la distance !!!

17 septembre

A 8 heures, nous avons rendez-vous avec l’équipe du parc marin de Tany Kely.
Tandis que Lola, Mathieu et Stéphanie partent de leur côté pour un travail sur les coraux, JP, Caroline et Gaëlle forment les éco gardes du parc et installent une station Reef Check snorkeling devant la plage. Puis, ils enchainent par l’installation d’une seconde station Reef Check, en plongée bouteille et en compagnie de Gisèle, la plongeuse du CNRO de Nosy Be.
La matinée fut fructueuse et intense. Aussi, dès que le vent se lève, nous appareillons en direction de Nosy Mamoko. Petite traversée tranquille à la voile. JC est déçu car le tazard de l’après-midi n’est malheureusement pas au rendez vous !
A l’arrivée, Stéphanie et Tombo partent en annexe récupérer un pêcheur isolé sur un îlot qui nous fait des grands signes. Et oui, sa pirogue s’était fait la malle !!! Il échappe ainsi à une nuit sur un cailloux avec son enfant.
Antsiva au mouillage, nous partons pour un snorkeling sur le récif nord de l’île. Le ciel gris et les nombreuses particules dans l’eau contribuent à donner une ambiance particulière à cette petite exploration.
A la tombée du soir, visite du petit village, ses tortues, ses makis …

18 septembre

Départ à 6 h pour Tany Kely ou nous devons de nouveau retrouver l’équipe du parc marin.
Une troisième station Reef Check est installée avec Gisèle. Puis, l’équipe part faire une séance photos sur la plage suivie une petite exploration en PMT.
Nous sommes de retour au cratère vers 16h et nous finissons la journée par une ballade à pied sur la plage de Mandirokely. C’est dimanche, l’ambiance est à la fête et la plage est noire de monde.
Pour le dernier soir, un violent orage éclate et cette pluie providentielle rince le pont et tout le matériel de plongée.

19 septembre

Et oui, déjà le 19 ! Il est temps pour cette équipe de choc de quitter le bord… Et vivement le prochain 12 au 19 !

Donec leo. amet, neque. porta. leo venenatis, adipiscing diam ut efficitur. risus