Surveillance des récifs – REEF CHECK

Missions scientifique Radama 2011 avec le voilier Antsiva

Lieu : Les Radama

Réalisée en 2011

Mission : REEF CHECK

Chef de mission : Jean-Pascal QUOD - ARVAM

Vendredi 12 aout

Après un rapide déjeuner au village d’Ambatoloaka, toute l’équipe des joyeux plongeurs embarque à bord d’Antsiva.
Jean-Pascal, Juliette, Rémi , Alain, Alex et Serge arrivent de la Réunion.
Hugues et Cathy de métropole et Alban de Mayotte.
C’et une semaine de vacances qui s’annonce bien remplie puisque Jean-Pascal compte bien profiter de ces plongées-loisirs pour étudier l’installation d’éventuelles station Reef Check.
Pas le temps de déballer les sacs car une palanquée de passionnés s’équipe aussitôt pour une première plongée sur épave. Le Mitsio, un ancien crevettier coulé au large du mouillage du Cratère s’avère être une plongée particulièrement poissonneuse.
Pendant ce temps, Jean-Pascal, Juliette et Cathy s’installent tranquillement et s’essaient à sortir en wake.

Samedi 13 aout

Nous partons de très bonne heure et arrivons dans la matinée pour la plongée du Manta Point, lieu habituel de rassemblement de Manta.
Tout le monde se met à l’eau sauf Alban qui souffre des sinus et qui, pour oublier son infortune, se plonge dans un travail acharné sur son ordinateur.
Fidèle au spot, une raie Manta est au rendez-vous et majestueusement, évolue devant nos plongeurs.
Nous arrivons en début d’après midi dans l’estuaire de Barahamamay.
Aussitôt, des gamins nous abordent en pirogue pour nous proposer des crabes. Mais ceux ci sont trop petits et nous préférons attendre la pirogue suivante. Après avoir fait le plein de crabes et de miel, une partie de l’équipe s’apprête à partir à la découverte de la mangrove pendant qu’Alexandre entraîne Cathy à quelques exercices de plongée.

L’’équipée sauvage dans la mangrove se met en marche. Nous partons à bord du bateau de plongée et nous tirons aussi les kayaks. Pour le simple plaisir d’une découverte en silence.
Ici la mangrove est l’une des plus vastes. Elle s’étend de part et d’autre du chenal principal qui fait plus de 8 kms de long, ce qui représente une surface d’environ 15 km².
Nous la découvrons à marée haute, ce qui nous permet d’y pénétrer très profondément, mais malheureusement pour nous la faune, elle se concentre à marée basse.
Ce milieu devient alors le territoire de nombreuses espèces dont le crabe violoniste aux pinces inégales chez les mâles et les petites huîtres que l’on trouve en abondance. C’est aussi le lieu privilégié de refuge de gros crabes verts (les fameux et succulents crabes de mangrove) dont on peut voir les terriers dans la vase. Les crocodiles encore présents se font plus rares du fait de l’exploitation du bois de mangrove. Le développement et la croissance démographique de Nosy Be toute proche a intensifié les activités du bâtiment et par conséquent l’exploitation de la mangrove. Nous profitons pleinement du spectacle d’une nature vierge jusqu’à la tombée de la nuit (émaillées des pitreries des uns et des autres) puis nous retrouvons Antsiva dans le soleil couchant aux couleurs superbes.

Dimanche 14 aout

Nous quittons Barahamamay au petit jour pour rejoindre notre premier spot de plongée à l’extrême sud de Nosy Iranja. Les plongeurs y font la rencontre d’une babone et ont la chance d’apercevoir un requin zèbre. Rémi, quant à lui va chatouiller les nageoires d’un poisson clown qui semble particulièrement apprécier son masque rose !!!
La seconde plongée va s’effectuer sur le tombant ouest en face de Nosy Ovy . Plongée qui, de l’avis de plongeurs, demeure très riche en poissons.
Puis nous mettons cap du Nosy Antanimoro que nous atteindrons en fin d’après midi.
Il est temps pour Juliette d’effectuer sa première plongée en compagnie d’Alexandre et pour les autres de visiter le village de pêcheurs en compagnie des filles locales.

Lundi 15 aout

Nous quittons d’Antanimoro pour rejoindre un peu plus au sud, le superbe site de Greg Wall. Nous avons de la chance, la météo est clémente, pas un souffle d’air et une eau très claire.
Nous mouillons Antsiva à la limite du tombant et les plongeurs descendent aussitôt. Ils découvent alors ce fameux mur de gorgones géantes et repèrent également l’entrée de la grotte qu’ils comptent explorer lors de la prochaine plongée.
Cathy et Juliette sont restées en surface et peuvent suivre en snorkeling la progression des plongeurs.
Nous quittons le site en début d’après-midi pour rejoindre le mouillage Antanimoro.Nous laissons les deux annexes à la pointe ouest de l’île car l’équipe à repéré un site propice à l’installation d’une première station Reef Check.

Mardi 16 aout

Ce matin, nous retournons sur le site de Greg Wall où une partie des plongeurs souhaitent explorer la grotte. Les conditions météo sont les mêmes qu’hier mais la marée un peu plus forte génère d’avantage de courant et rend l’eau moins claire. Ces conditions un peu moins confortables ne semblent pas gêner nos plongeurs chevronnés qui suivent le programme prévu à la lettre.
Une fois l’exploration de la grotte et du piton rocheux achevés, nous levons l’ancre pour Kalakajoro. Sur le chemin nos faisons un stop sur le tombant ouest de l’île. Là, les conditions sont plus cool avec de belles rencontres.
Arrivée au mouillage, toute l’équipe descend à terre se dégourdir les jambes et profiter de la somptueuse plage qui nous fait face.

Mercredi 17 août

Nous quittons Kalakajoro vers 5h du matin pour gagner le site de plongée « Roche Gaby » Nous arrivons vers 9h30 au plus fort de la marée, mais une fois encore, le très fort courant ne semble pas perturber nos plongeurs. Après le déjeuner, une petite plongée pépère sur Ankazoberavina ou l’équipe peut effectuer une station Reef Check. Certains perdent leur tablette, d’autres, leur stylo… mais c’est simplement le métier qui rentre !
Cette fois-ci Juliette fait partie de la plongée. Les fonds sont beaux et riches et peu profonds. De quoi satisfaire tout le monde.
Ce soir nous jetons l’ancre à la baie des Russes. Site superbe et parfaitement protégé.

Jeudi 18 août

Nous démarrons la journée par une séance de Wake skate. A ce jeu, Rémi et Alexandre sont tout de suite très à l’aise. Alban a plus de mal à sortir de l’eau, mais une fois lancé on ne peut plus l’arrêter … Les jouets rangés, nous nous dirigeons vers « Roland point ». Situé au milieu du grand banc de l’entrée, le site est superbe et les plongeurs profitent d’une visibilité exceptionnelle. Alain tombe en arrêt devant une limace géante, de la taille de son avant-bras. Les plongeurs sont unanimes « c’est leur plus belle plongée » du séjour.
A midi, nous sommes devant l’hôtel Sakatia Passion situé sur l’île du même nom. L’après-midi, nous plongerons sur le site « La piscine » puis nous enchaînons par une ballade à pied d’un peu moins de deux heures.

Vendredi 19 août

Rendez-vous a été donné au Taxi à Santi Beach. Situé non loin du mouillage. Toute l’équipe embarque sur les deux annexes et prennent le chemin de l’aéroport. Un dernier regard pour Antsiva qui n’est bientôt plus qu’un point sur l’horizon…..

Un grand merci à tous pour votre gentillesse et votre bonne humeur communicative.

PS: Celui qui dit que Juliette ne mange pas de poisson se trompe lourdement. Il suffit de préparer des croquettes !!!

in venenatis, justo risus. ut risus id nec ut id diam non